SERVICES

Sa qualité de fabrication, son savoir faire, ses innovations régulières, son assistance technique et SAV sont les gages de son succès..

Securité piscine

La ste AOA est habilité par le gouvernement  pour le contrôle, la réparation et la pose des disconnecteurs
 
1° Les risques de retour d'eau

Au cours de son transport dans un réseau de distribution, l'eau potable est exposée à des variations de débit et de pression.

Ces phénomènes peuvent engendrer des inversions du sens normal de circulation de l'eau, sous l'effet de chutes de pression en amont (dépressions) ou de refoulements en aval (contre-pressions).
C'est ce que l'on appelle un retour d'eau. Il y a alors un risque d'introductions, dans le réseau, de substances ou de fluides indésirables, voire toxiques ou contaminés par des germes microbiens.

Ces risques peuvent être évités en respectant certaines règles de conception et de réalisation des réseaux, et par un entretien efficace des installations après leur mise en service. Le décret 89-3, relatif aux eaux destinées à la consommation humaine, fixe les règles générales d'hygiène applicables aux installations de distribution d'eau.
L'article 31 de ce décret précise que " Les installations intérieures aux immeubles ne doivent pas pouvoir, du fait des conditions de leur utilisation et notamment à

l'occasion de phénomènes de retour d'eau, perturber le fonctionnement du réseau auquel elles sont raccordés ou engendrer une contamination de l'eau distribuée. [...] ".


2°Comment éviter les retours d'eau ? 
La protection contre les retours d'eau est assurée par la mise en place et l'entretien de dispositifs de sécurité qui constituent des ''ensembles de protection contre les retours d'eau''.
Il existe plusieurs types de dispositifs, utilisant chacun des principes particuliers de fonctionnement et de protection. Une sécurité optimale repose essentiellement sur quatre paramètres :

1. Le choix de l'ensemble de protection contre les retours d’eau en fonction du risque ;
2. La conformité de l’ensemble de protection aux exigences de sécurité sanitaire* ;
3. Son emplacement au plus près possible de la source potentielle de pollution ;
4. Son entretien régulier par du personnel qualifié , habilité et diplômé . 

2° Qui est responsable ? 
La réglementation sanitaire précise qu'il appartient aux propriétaires des installations intérieures de mettre en place et d'entretenir les dispositifs de protection (articles 31 et 35 du décret 89-3 modifié).

En revanche, l'installateur est tenu de livrer une installation conforme aux règles de l'art et aux dispositions réglementaires en vigueur. Propriétaires et installateurs peuvent donc être recherchés en responsabilité lorsqu'une pollution survient par défaut de protection.  

3°Qui peut vous aider ? 
Le propriétaire des installations doit souscrire obligatoirement un contrat de maintenance auprès d’un vérificateur agréé (avec N° d’habilitation).

Pour assurer la protection antipollution du réseau, conformément à la réglementation, la maintenance doit se faire sur le site.
Seul ce mainteneur agréé peut intervenir sur le disconnecteur.

.

 

AOAPOOL

Soucieux du respect de l'environnement contre les rejets de chlore sous toutes ses formes, AOA a développé toute une gamme d'appareils de traitement permettant de limiter au maximum l'utilisation de chlore dans la désinfection des eaux.

CONTACT

  • Address: AOA industries - 9 rue des Platanes - 38120 ST-EGREVE
  • Phone:33 (0)4 76 27 10 54
  • contact@aoapool.com

A PROPOS

Le fond de commerce AOA à été repris par la société WELTICO fin 2014.

S'INSCRIRE

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir en avant première toutes nos nouveautés.